Développement personnel, Outils

L’acceptation

Hey les gens ! Ça y est décembre est là !

Je n’arrive pas à croire que onze mois se sont déjà écoulés depuis le début de l’année. À croire que le moment des douze coups de minuit n’était qu’hier ! Or, non, le temps passe et je commence à comprendre que le temps est notre seul réel actif. Il est précieux, mais le monde dans lequel nous vivons nous a appris à le vulgariser, lui donner peu de considération.  À la place nous nous sommes fait enseigner depuis notre plus tendre enfance à utiliser nos autres ressources comme maîtres, l’argent notamment. Cependant il est bon à rappeler que le temps est notre seule ressource épuisable. Nous pouvons tout perdre, tous nos biens matériels dans ce monde et les récupérer par la suite, alors qu’une journée qui passe, est une journée qui nous rapproche de notre mort. Alors permettez-vous de vivre votre vie pleinement et sans regret. Abordez chaque journée comme importante, chacune d’elles l’est d’ailleurs, et c’est pourquoi il faut l’accepter telle qu’elle est et en puiser toute la puissance et l’enseignement nécessaire pour être chaque jour un peu plus la meilleure version de nous-même.

Ça m’emmène d’ailleurs à parler du sujet du jour, l’acceptation. Un sujet délicat pour moi d’ailleurs, comme je vous le disais ici je suis une contrôle freak, le contrôle freak a du mal à lâcher prise au niveau des évènements et surtout des imprévus.

Pourtant, une vraie puissance naît de l’acceptation, aussi dure soit-elle, le déni n’aide jamais. Les vraies décisions naissent d’un constat. Par exemple, vous ne commencerez jamais un régime sans accepter que vous avez quelques kilos à perdre, et pour ça il faudra le courage de monter sur la balance. À partir des chiffres qui se révèleront un plan d’action pourra naître. En effet de nouvelles pensées vont naître, de nouvelles émotions et par conséquent de nouvelles actions. Vous deviendrez une nouvelle personne.

Comme a dit un jour Thomas Jefferson : « Si vous voulez quelque chose que vous n’avez jamais eu, vous devez être disposé à faire quelque chose que vous n’avez jamais fait.

 

Sans ça, rien, la léthargie.

Comment pouvons-nous devenir meilleur sans accepter qui nous sommes présentement, à quoi ressemble notre vie, nos relations ! C’est facile de nier ou mieux de jouer la victime. Mais accepter, humm l’ego n’aime pas ça, tomber de son piédestal ! Bien sûr ça ne changera jamais rien au passé ou ce que vous vivez présentement, mais si vous choisissez ce chemin, alors la liberté est à vous, et vous redeviendrez à nouveau acteur de votre vie.

 

With Love and Light

Audrey

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *