Développement personnel, Réflexion

La perfection

Définitions (Larousse) :

Parfait :

  • Qui est ce qu’il est de façon absolue, sans la moindre restriction : Un cercle parfait.
  • Qui est tel au plus haut degré ; complet, total : Il est d’une correction parfaite. Un parfait homme du monde.
  • Qui a toutes les qualités qu’on attend de lui : Un secrétaire parfait. Le repas était parfait.

Perfection :

  • État de quelqu’un, de quelque chose qui est parfait en son genre : La perfection d’un style.
  • Qualité de l’esprit ou du corps portée au plus haut degré : Être doué de toutes les perfections.
  • Personne ou chose parfaite : Cette montre est une petite perfection.

« J’aimerais tellement avoir ce corps ! J’aimerais tellement avoir cette chose ! J’aimerais tellement avoir cette personne ! Ce serait tellement parfait ! Regarde ici rien ne va ! What a shitty life ! Putain, elle a tellement de chance ! Quand ça m’arrivera enfin j’apprécierai ma vie ! »

Vous connaissez ce discours ? Non ? Allez…soyez honnêtes ! On est juste entre nous, je vous promets !

Moi en tout cas je le connais, il a polarisé la majorité de mon existence, car évidemment « Quand j’aurai ça tout ira mieux ! », jusqu’à tant que je comprenne que cette belle mascarade ne s’arrêtera jamais. Que l’humain est un sacré gamin ingrat et insatisfait ! Je peux même ouvertement déclarer que pendant longtemps, et même encore maintenant (allez nous sommes en famille je peux l’admettre) j’ai été, je suis une « ungrateful bitch » !

Ce sentiment du « j’en ai jamais assez » ou mieux encore « c’est nul » ne s’arrête jamais tant que nous n’acceptons les choses, les évènements, nous, les gens, notre situation tels qu’ils sont. Nous cherchons chaque jour à atteindre cette belle perfection sortie d’un magazine, mais cette dernière nous tue ! Oui en effet, car elle n’existe pas, elle est illusoire, et nous fait perdre notre précieux temps.

La vérité c’est que dans ce monde, tout EST simplement, mais à partir du moment où l’on met en place une comparaison, tout est déséquilibré, dans un sens ou dans un autre. C’est là où se trouve le vice.

Pouvez-vous me dire en quoi vos cheveux sont imparfaits ? En quoi vos relations sont imparfaites ? En quoi VOUS tout simplement êtes imparfaits ? Ahhhhhh oui ! Vous avez vu cette personne sur les réseaux sociaux que tout le monde like, et honnêtement, sa chevelure parfaite, et sa maison façon catalogue IKEA c’est forcément ça la perfection !

Mais est-ce que nous réfléchissons vraiment deux secondes ? Non mais sérieux, parce que parfois je me marre toute seule ! Je vous jure ! Face à toute l’ignorance qui nous entoure ! On nous a appris depuis notre plus tendre enfance à rejeter qui nous sommes au profit d’un idéal. Et le plus drôle, on ne nous a pas demandé notre avis, on nous l’a imposé comme une vérité. Pas étonnant que nous devenons des êtres complexés avec un cruel manque de confiance en nous. Mais en bon toutou bien dressé que nous sommes, nous sourcillons dès que quelqu’un ose se réveiller de cette belle comédie : « Pour qui se prend-il pour s’habiller ainsi ? », « Mais qui est-il pour croire qu’il va réussir ? » etc… Qui peut se traduire tout naturellement par « Qui est-il pour s’autoriser à être lui-même ? », « Qui est-il pour reprendre sa liberté ?», « Restes en prison avec nous, ici il fait beau et chaud, crèves avec nous d’une joyeuse mort lente ! »

J’ai vu récemment sur Netflix le film « Une femme de tête », je vous invite à le regarder, il m’a énormément fait réfléchir sur le sujet. Le film est très bien amené, et différents niveaux de lecture sont représentés. Il laisse à réfléchir sur l’acceptation de soi.

Après tout ça, qu’attendez-vous pour vous accepter ?

 

With Love and Light

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *