Développement personnel, Outils

C’est le moment d’être reconnaissant !

Hey la compagnie ! La forme ? La patate ? La pêche ? La banane ? On continue ? On fait tous les fruits et légumes du potager ? Non ça ira ? Bon j’avoue même moi je n’ai plus d’expression en tête ! Bref j’espère que vous allez bien ! En plus nous arrivons à la période des fêtes. De manière générale ce moment de l’année représente la joie, l’amour, la famille, les amis, le partage… Décidément Audrey tu fais que des listes aujourd’hui ! Oui c’est mon humeur du jour que voulez-vous j’ai la fraise… 😉 .

En cette belle période de l’année quoi de mieux que de parler de la gratitude ! Ahhh la gratitude ce sentiment que nous avons quand le gentil Papa Noël a bien pensé à nous ramener exactement ce que nous avions demandé sur notre liste et qui nous envoie aux anges ! Puis après la vie reprend et on perd le sentiment dans l’attentede prochaine belle chose ! Ça peut prendre des mois attention gamin avant que « THE NEXT BIG THING » arrive à nouveau et tu vas faire quoi ? Te plaindre ? Subir ta vie dans l’attente de ta nouvelle picouse d’endorphine ?

Moi j’ai mieux pour toi ! La pratique de la gratitude quotidienne ! Yeahhh ! Et je te jure ça fonctionne !

Comme vous le savez (ou non) j’étais une « ungrateful bitch » de base (sincèrement t’as besoin d’aller sur Google translate ? 😩 L’expression parle d’elle-même ! 🤣) je me plaignais de tout, je n’aimais rien, ma vie était nulle bref, bref. Et j’ai découvert le développement personnel, le terme de la gratitude est souvent cité par tous ces gourous, coaches, motivateurs comme clé de la paix intérieure (ainsi que la méditation…mais ce sera un autre sujet).

En bonne élève que je suis (premier rang Amazon prime yeah !) j’ai commencé à implémenter la gratitude (parce que je suis une bonne sceptique quand même !)  jusqu’à dire que c’est du mytho : « Genre je devrais avoir de la gratitude parce que je respire ? Putain moi je veux ma villa à Bel Air c’est bon j’arrête ! Je sais que ma vie c’est de la merde ! »

Puis, je ne sais pas comment, certainement avec PSYCH-K®, dont je suis facilitatrice certifiée depuis un an et demi (Et oui je reprogramme mes croyances et j’aide également ceux qui en font la demande), ainsi que mes autres formations en développement personnel, la routine de la gratitude s’est installée il y a quelques mois. Matin, midi et soir, je trouve toujours de nombreuses raisons de dire « Merci » à la vie, Dieu, les humains bref… c’est mon fuel. Je m’émerveille chaque jour des bénédictions qui sont dans ma vie, sérieusement oui, j’ai tellement de gratitude pour le fait de respirer car ça n’a pas de prix, c’est le signe que je suis vivante, et je suis tellement reconnaissante que le premier élément indispensable à ma survit soit gratuit. Car ne nous voilons pas la face, dans ce monde si on pouvait nous faire payer l’oxygène ils le feraient. Quand je vois que j’ai la chance de vivre dans un pays occidental qui me permet d’avoir le choix de l’eau chaude et l’eau froide je suis dans l’extase. Toutes mes journées sont alignées avec ces vérités. Je ne dis pas que je deviens un petit Bouddha calme et serein, mais ces pensées m’apaisent.

Par conséquent, au lieu d’attendre les moments de fêtes pour avoir de la gratitude, mettez cette pratique au cœur de vos vies tous les jours. Au début ça paraîtra étrange mais à force de pratiquer ça en deviendra complètement une norme.

Par exemple avant de vous coucher vous pouvez lister 5 choses pour lesquelles vous avez de la gratitude (des évènements qui ont eu lieu dans la journée et/ou des choses que vous prenez pour acquis). Et le matin un simple “merci” pour cette nouvelle journée qui s’ouvre à vous, car d’autres n’ont pas eu cette chance.

Vous verrez en insistant sur cette pratique vous vous surprendrez à dire « merci » plus souvent en voyant la beauté là où vos yeux ne prenaient pas le temps de s’attarder.

 

D’ailleurs, merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, ça compte énormément pour moi.

 

With Love and Light

Audrey

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *